Lundi 15 mai : Je ne serai pas candidat aux élections législatives de juin prochain.
Je ne serai pas candidat aux élections législatives de juin prochain. Après avoir longuement hésité, j'ai finalement pris cette décision difficile pour ne pas rajouter de la confusion à la confusion, de la division à la division, pour ne pas donner l'impression de m'accrocher à mon mandat de manière irrationnelle, pour ne rien faire qui puisse nuire à la réussite de la période qui s'ouvre. Lire la suite ...
Vendredi 17 mars : Contre-vérités et omissions, vieilles recettes d'une communication politique à l'ancienne.
Dans sa dernière newsletter, le Sénateur MEZARD se livre à une attaque en règle contre moi. Accusation suprême en fin de texte, il m'accuse de susciter des mesures contraires à l'intérêt de notre territoire. Lire la suite...
  • Aucun événement à afficher
Actualités accueil
Vendredi 7 octobre - Communiqué de presse -PYRAM : Exiger des garanties.
07/10/2016

Communiqué de presse -

PYRAM : EXIGER DES GARANTIES.

 

L’entreprise PYRAM (ex-Prieur) emploie 152 personnes. Intégrée au groupe Néoform en 2012, elle connait aujourd’hui des difficultés qui se sont traduites par des pertes de 1,8M€ en 2015 et 1M€ pour le premier semestre de 2016.

 

Des mesures sont donc indispensables pour retrouver la voie de l’équilibre économique et sauver l’entreprise. Les actionnaires ont accepté d’augmenter leur participation de 3M€ sur les deux sites du groupe (Vic sur Cère et Cholet), un repositionnement sur les produits haut de gamme est envisagé, des procédures d’amélioration de la qualité sont programmées. L’employeur envisage aussi de lancer une procédure de licenciement pour motif économique qui pourrait concerner 20 personnes. Cette procédure très douloureuse doit être encadrée par un PSE (Plan de Sauvegarde de l’Emploi).

 

A ce stade, si et seulement si il est démontré qu’elle est indispensable pour sauver l’entreprise avant qu’il ne soit trop tard afin d’éviter une catastrophe industrielle telle que notre bassin d’emploi en a déjà connu dans le même secteur d’activité (Entreprises Gilet), la procédure de PSE peut être envisagée à deux conditions :

 

1/ Obtenir la garantie que ce PSE soit mis en œuvre dans une stratégie de long terme concernant le site de Vic sur Cère. En aucun cas, il doit être une étape vers un démantèlement mais au contraire être la contrepartie d’une assurance de maintien et d’investissement sur le site.

 

2/ Le PSE doit comporter toutes les mesures permettant de faire baisser sensiblement le nombre de licenciements. A cet égard, des mesures comme des départs à la retraite anticipés ou un plan de départ volontaire (PDV) pour tous ceux qui le souhaitent doivent être intégrées au PSE avec tous les moyens nécessaires (enveloppe de formation, d’accompagnement et de suivi).     

 

En tout état de cause, une solution satisfaisante pour le maintien à long terme de PYRAM à Vic sur Cère et la préservation du maximum d’emplois, passe par la restauration d’un dialogue social respectueux et transparent dans l’entreprise.

 

Le 07 octobre 2016,
A Aurillac.

 

Alain CALMETTE
Député du Cantal