Lundi 15 mai : Je ne serai pas candidat aux élections législatives de juin prochain.
Je ne serai pas candidat aux élections législatives de juin prochain. Après avoir longuement hésité, j'ai finalement pris cette décision difficile pour ne pas rajouter de la confusion à la confusion, de la division à la division, pour ne pas donner l'impression de m'accrocher à mon mandat de manière irrationnelle, pour ne rien faire qui puisse nuire à la réussite de la période qui s'ouvre. Lire la suite ...
Vendredi 17 mars : Contre-vérités et omissions, vieilles recettes d'une communication politique à l'ancienne.
Dans sa dernière newsletter, le Sénateur MEZARD se livre à une attaque en règle contre moi. Accusation suprême en fin de texte, il m'accuse de susciter des mesures contraires à l'intérêt de notre territoire. Lire la suite...
  • Aucun événement à afficher
Actualités accueil
Mardi 15 septembre - Nouvelles mesures pour la ruralité
15/09/2015

Hier lundi 14 septembre, le Président de la République a réuni un comité interministériel aux ruralités. Cette réunion avait un double objectif : faire le bilan de l’avancement des mesures décidées lors du dernier comité interministériel du mois de mars et proposer de nouvelles actions en faveur de la ruralité.

Vous trouverez ci-joint les 21 nouvelles propositions décidées hier qui vont de la santé (signer 1700 contrats pour favoriser l’installation de jeunes médecins) à l’allègement des normes (simplification du PLU) en passant par les services publics (rôle du Préfet), les finances locales (réforme de la DGF et aide à l’investissement local) ou le maintien des stations-service rurales.

Certes toutes les difficultés des territoires ruraux les plus fragiles ne seront pas résolues par ces mesures et le combat pour une meilleure prise en compte de la ruralité par les politiques publiques est loin d’être terminé. Mais force est de constater que depuis 3 ans, malgré un contexte économique et financier extrêmement difficile, notre département n’est pas oublié. Il bénéficie bien sûr des mesures nationales (renforcement de la péréquation financière, réforme à venir de la dotation de l’Etat aux communes, réforme de la PAC, CICE, augmentation de 38% de la DETR, 500M€ pour l'investissement local public en milieu rural, etc.…) mais il a été aussi l’objet de mesures spécifiques. La convention éducation (unique en France) et le maintien du soutien de l’Etat à la ligne aérienne (seules 3 lignes en France continuent à en bénéficier) en sont deux exemples significatifs.     

Comme beaucoup, je plaide pour qu’une étape supplémentaire soit franchie, en particulier en direction des territoires pourtant peu nombreux et dont nous faisons partie : ceux qui cumulent les handicaps : enclavement, géographie, baisse et vieillissement de la population. Mais, en essayant de garder un minimum d'objectivité, je mesure les efforts entrepris par ce Gouvernement en faveur de l’égalité des territoires, que je vous invite à comparer à ceux du quinquennat précédent qui n’avait pas brillé pour son soutien aux territoires ruraux en général et au Cantal en particulier.

 


 

Zoom sur la mesure 12 : Comme suite aux discussions avec l'AMF, le Gouvernement a décidé de dégager un milliard d'euros pour l'investissement local des communes et des EPCI, ce qui est considérable. Le Comité Interministériel d'hier a annoncé que 50% de ce fonds seraient réservés aux territoires ruraux et seraient mobilisables dès 2016.  

 


 

Pour découvrir les 21 nouvelles mesures en faveur de la ruralité, cliquez ici.